17 Septembre 2010 – Commémoration à La Versanne

En présence de : Madame Barbara KOPYDLOWSKA, vice-consul de Pologne à Lyon ; Messieurs les maires de La Versanne, de La Ricamarie et du Chambon Feugerolles accompagnés de plusieurs élus ; de nombreuses associations d’anciens combattants ARAC, FNACA….. ; de l’association du Souvenir Polonais en France, son président, son porte-drapeau ; de représentants d’associations polonaises locales, Solidarnosc, ACFP, ASEMKA, etc…
Comme chaque année conjointement, les villes de La Ricamarie et du Chambon Feugerolles ont organisé  la commémoration de l’Anniversaire de la Libération et des combats de LA VERSANNE.
Pour faciliter le transport de nos anciens, mais également pour ceux qui ne souhaitaient pas se déplacer en voiture, la ville organisatrice affrète un car pour la circonstance, et qui accompagne les délégations depuis le premier dépôt de gerbe jusqu’au retour le soir. Cette manifestation a débuté à 16h, au départ du Monument aux morts près de la mairie du Chambon Feugerolles, avec un premier dépôt de Gerbe. Le second dépôt de gerbe s’est déroulé au passage Joannès Maroc, face à l‘Eglise de Cotatay, où le jeune homme est tombé sous le feu allemand. Le troisième dépôt de gerbe a eu lieu au monument aux morts de La Ricamarie. Tout le monde se donne rendez-vous à la stèle érigée dans une clairière située sur la commune de La Versanne, dans le massif du Pilat.
C’est là, à l’aube du 20 juillet 1944 qu’ont été massacrés par les soldats allemands, 20 jeunes résistants d’origine polonaise. Ils faisaient tous partie du Maquis FTP-MOI. Parmi ces  vicimes, Teresa ZOLKOWSKA une jeune fille de 18 ans, dont les deux soeurs Anna KACZMAREK et Sabine PYTEL sont adhérentes de notre à l’ACFP, mais aussi Monsieur Paul BUCK, frère de Stanislawa KONICKI, adhérente également à notre association.
Un nouveau dépôt de gerbe est réalisé par Madame le vice-consul, par les maires, et par chacune des délégations associatives. Après la minute de silence, les personnalités prononcent quelques mots pour saluer la mémoire des martyrs. Puis, c’est le salut aux porte-drapeaux. De retour à La Ricamarie, ville organisatrice, nous sommes accueillis à la maison de La Récamière pour nous restaurer autour d’un buffet froid offert par la municipalité.
Vous pouvez deposer un commentaire a l'aide du formulaire ci-dessous.

Commenter cet article