L’ACFP et le Souvenir Polonais en France ont célébré l’Armistice

La journée du 11 novembre marque chaque année celle du souvenir que l’ensemble des français témoigne à ses soldats, morts au combat, afin que la liberté dont nous jouissons aujourd’hui soit mise constamment en valeur en leur témoignant notre souvenir. En effet, la première guerre qu’on appelle mondiale pour le XXème siècle, car il y en a eu de nombreuses au cours des  siècles précédents, a réellement marqué le Monde. Cette guerre qui dura près de cinq longues années et causé des centaines de milliers de morts, toutes armées confondues, a mobilisé beaucoup de pays  afin de repousser l’envahisseur hors des frontières françaises notamment. Des soldats de tous horizons sont venus renforcer les bataillons français, parmi lesquels des polonais venus combattre sur les fronts Européens, mais également en Afrique du Nord.

Le Souvenir Polonais en France, (SPEF), sous la houlette de son président Laurent CHISSOS, prône ce devoir de mémoire, entouré de nombreux militaires et anciens combattants. Avec eux, il participe à toutes les manifestations du Souvenir, notamment lors des grandes cérémonies locales : le 8 mai, le 11 novembre, mais aussi  Estivareille et La Versanne où ont péri vingt jeunes polonais (voir article plus haut). L’ACFP et beaucoup de ses adhérents s’associent bien évidemment à cette mission du souvenir, et je suis honoré d’en avoir été nommé vice-président en 2009.

Pour la cérémonie du 11 novembre 2010, après avoir participé au dépôt de gerbe à Roche la Molière, la délégation du Souvenir Polonais en France s’est rendue à Chambles,  accueillie par Monsieur le Maire. Tous les porte-drapeaux étaient présents, avec celui du SPEF, récemment béni par le Père Roman, prêtre de la communauté polonaise Ricamarie – Roche la Molière. Cérémonie solennelle au cours de laquelle, outre les discours officiels des différentes structures d’anciens combattants, les jeunes écoliers ont lu un texte provenant du ministère. le verre de l’amitié a clôture cette manifestation. Parmi les anciens combattants, on notait la présence ce Messieurs Florjan PIASECKI et Jean PRYBILSKI, également vice-président du SPEF.

Vous pouvez deposer un commentaire a l'aide du formulaire ci-dessous.

Commenter cet article