24 juin au 4 juillet 2014 – Italie du nord


L’Italie : de la Côte Amalfitaine à la Vénétie  :  
10 jours / 09 nuits

Du 25 juin au 04 juillet 2014, au départ de La Ricamarie.

 Nous avons parcouru 3 grandes régions majeures de l’Italie que nous avons découvert lors d’un itinéraire original : Le Vésuve, la Côte Amalfitaine, la Toscane et la Vénétie…en passant par la ville éternelle et incontournable : Rome.

LES POINTS FORTS

  • Montecassino : son abbaye (Unesco)         > Le centre historique de Rome (Unesco)
    • Les superbes paysages toscans                      > Pise et le Campo Santo
    • La Piazza del Duomo à Pise (Unesco)        > Le centre historique de Florence (Unesco)
    • Venise et sa lagune (Unesco)

     J1. Mercredi 25 juin 2014. Ricamarie – Formia ; Départ en bus vers pour l’Italie tôt le matin. Arrivée à l’hôtel. Dîner et nuit à Formia.

    J2. Jeudi 26 juin 2014. Montecassino – Vésuve : Après le petit déjeuner, visite de Montecassino : son abbaye, maison-mère de l’ordre des Bénédictins, qui est tout simplement l’un des joyaux du patrimoine occidental. Elle fut fondée en 529 par Saint Benoît qui y passa une grande partie de sa vie et où il y mourut.  Déjeuner au restaurant en cours de visite.  Départ pour le Vésuve, en début d’après-midi:  montée au Vésuve, dont l’éruption de 79 ensevelit les villes romaines de Pompéi et d’Herculanum. Des pentes du volcan se dessine une vue stupéfiante sur le cratère et la baie de Naples. Dîner et nuit à Vico Equense.

    J3. Vendredi 27 juin 2014. La Côte Amalfitaine : La Costiera Amalfitaine, peut-être la plus belle côte italienne, des paysages magnifiques gorgés de végétation luxuriante, dans un relief accidenté et sauvage. Vous traverserez des villages de pêcheurs qui descendent en terrasses vers la mer. Premier arrêt à au village de Positano. Arrêt à Amalfi juché sur les pentes d’un vallon, face à la mer. C’est la plus ancienne république d’Italie (fondée en 840), vous flânerez dans ces ruelles, escaliers, passages voûtés, aux façades toutes différentes. Visite du Duomo di Sant’Andrea qui date du Moyen-Age et qui témoigne du goût pour les splendeurs orientales avec notamment la porte de bronze provenant de Constantinople. Montée à Ravello, suspendue dans un site inoubliable qui attira nombre d’artistes au cours des siècles. Visite de la Villa Rufolo où depuis les terrasses du jardin vous admirerez un panorama magnifique. Arrêt à Vietri Sul Mare, visite et temps libre. Déjeuner libre en cours de visites. Dîner et nuit à Vico Equense.

    J4. Samedi 28 juin 2014. Le matin, route pour RomeCette demi-journée sera consacrée à la découverte de la Rome antique. Tandis que le superbe Colisée nous immergera dans l’univers des gladiateurs, la colline du Palatin, recouverte des vestiges des demeures impériales, nous transportera à l’époque mythique de la fondation de Rome. Enfin, le forum romain nous fera revivre les grands instants de la vie politique, administrative, religieuse au travers des basiliques, des temples et du Sénat… Non loin de là se dresse le Capitole, où se trouvait le Temple de Jupiter, centre du monde romain, et dont la splendide place est due à Michel-Ange…  Déjeuner libre.  Dîner et nuit à Rome.

    J5. Dimanche 29 juin 2014. Rome : La place et la basilique Saint-Pierre, centre du monde chrétien. Ici, ce ne sont pas moins de 2000 ans d’histoire de la Rome des Papes qui s’offrent à nous, en même temps que les superbes réalisations de Michel-Ange qui en conçut notamment la coupole… Continuation par une promenade aux Champs de Mars nous mènera du Panthéon, dont la coupole reste un prodige d’équilibre, à l’église Saint-Louis-des-Français, qui abrite le cycle de Saint Mathieu du Caravage, puis de Saint-Ignace à la célèbre Fontaine de TréviDéjeuner libre. Dîner et nuit à Rome.

    J6. Lundi 30 juin 2014.  Après le petit-déjeuner, départ pour Pise. Arrêt dans la région de Montepulciano/Montalcino, pour une dégustation de vin. A Pise, l’Arno dessine l’une de ses boucles les plus majestueuses Ici, les façades colorées de jaune, de rose et d’ocre sont souvent teintées d’une lumière fascinante. Visite des monuments qui composent le Campo dei Miracolei, avec sa cathédrale, sa Tour Penchée et son baptistère.  Déjeuner libre. Dîner et nuit à Montecatini.

    J7. Mardi 01 juillet 2014.  Après le petit déjeuner, départ pour FlorencePremier contact avec la ville par la visite de l’un de ses emblèmes : le Duomo Santa Maria del Fiore et son impressionnante coupole conçue et réalisée par Filippo Brunelleschi. Quatrième plus grande cathédrale d’Europe, elle déploie une architecture contrastée mettant en opposition sa façade de marbre de style néogothique et l’apparente simplicité de l’intérieur. Dans l’ombre de la cathédrale, le baptistère San Giovanni, un des édifices les plus anciens de la ville, est remarquable à plusieurs points de vue : ses portes de bronze, sa « Porte du Paradis », chef-d’oeuvre de Ghiberti, ainsi que sa coupole ornée de superbes mosaïques… A l’intérieur, son éblouissant décor de mosaïques résume l’évolution de la peinture toscane à partir de l’influence byzantine jusqu’à un style typiquement florentin qui annonce Giotto.

    Continuation vers le cœur battant de la cité, la Piazza della Signora est la deuxième grande place florentine, où se trouve le Palazzo Vecchio, siège du gouvernement florentin pendant sept siècles et la Galerie des Offices, le plus célèbre musée florentin. Parmi les sculptures qui ornent cette place figurent la statue équestre de Cosme Ier, mais aussi une copie du David de Michel-Ange. La loggia Dei Lanzi, appelée parfois Dell’Orcagna, située sur le côté est de la place, se compose de trois travées et servait d’abri aux magistrats de la ville lors des nombreuses cérémonies qui se déroulaient à Florence. Elle abrite actuellement, plusieurs répliques de sculptures, dont les plus célèbres sont le Persée et l’Enlèvement des Sabines. Dominant la place, le Palazzo Vecchio d’Arnolfo di Cambio est le témoin des luttes fratricides entre guelfes et gibelins. Ancien Palais de la Seigneurie, puis Palais Ducal, il est aujourd’hui la mairie de Florence, mais abrite également de magnifiques salles dans lesquelles s’exprimèrent des artistes d’exception : Agnolo Bronzino, Ghirlandaio, George Vasari… Pour ceux qui le souhaitent, promenade à pied sur « l’ancien chemin de ronde » du Palazzo, utilisé au Moyen Age par les gardes  pour veiller sur la ville, qui n’a subit aucune modification depuis. Les magnifiques points de vue sur les monuments apporteront un regard différent sur l’architecture de la ville. Le reste de l’après-midi sera libre, pour une découverte personnelle.  Déjeuner libre.  Dîner et nuit à Montecatini.

    J8. Mercredi 02 juillet 2014. Après le petit déjeuner à l’hôtel, départ pour Padoue. Universitaire et mystique, Padoue, ville grouillante d’activité, a la chance de posséder un étonnant Patrimoine médiéval : la chapelle Scrovegni, construite et décorée de fresques de Giotto aux alentours de 1305-1306. Cette petite chapelle est un des hauts-lieux de la peinture européenne et une date clé dans l’histoire de l’art. Naturalisme, dramatisation, sens du volume sont au service de scènes de la vie de la Vierge et du Christ. Le centre médiéval de la cité et les différentes places : la piazza delle erbe, la piazza della frutta, la piazza dei signori et la piazza del DuomoDéjeuner libre. Dîner et nuit à Padoue.

    J9. Jeudi 03 juillet 2014. Le matin, départ vers Venise en train. Cœur palpitant de la vie vénitienne, centre religieux, politique et social de la cité, la place Saint-Marc offre une magnifique synthèse de mille ans d’architecture, mêlant styles Renaissance, byzantin et gothique… D’une absolue magnificence, la basilique Saint-Marc est l’édifice le plus représentatif de l’architecture religieuse byzantine qui nous soit parvenu. Un immense cycle de mosaïques sur fond d’or, l’époustouflante Pala d’Oro rutilante d’or et de pierres précieuses, tels sont les trésors que nous pourrons admirer dans l’église officielle de la Sérénissime, autrefois qualifiée de « Chiesa d’Oro » (« église d’or ») Résidence des Doges et siège du gouvernement, joyau de l’architecture gothique, le Palais Ducal est l’écrin de splendides décors auxquels participèrent Palladio, Titien, Véronèse, Tintoret ou encore Palma le Jeune : leurs toiles enchâssées dans les murs et plafonds entouraient ainsi les instances de la République qui se réunissaient ici. Puis retour direction Padoue par le train. Déjeuner libre.. Diner et nuit à Padoue.

    J10. Vendredi 04 juillet 2014. Après le petit déjeuner, route vers La Ricamarie, route vers la France. Déjeuner libre en cours de route. Arrivée en fin d’après-midi. 

Vous pouvez deposer un commentaire a l'aide du formulaire ci-dessous.

Commenter cet article